"Churchs-interiors, architectural paintings 1580-1720" — "Kerken interieurs, architecturale schilderijen 1580-1720"

"Kirchen interiors, architektonische Malerei 1580-1720" — "Interiores de iglesias, pinturas arquitectónicas 1580-1720 

Pour acheter le livre

Pour acheter le livre, cliquez sur l'image

Langue : français

560 pages, 2300 illustrations couleurs et N/B

Coffret, jaquette, couverture cartonnée

CD/ROM

ISBN 97890-5325-337-3

Prix : €180,00

Site de l'éditeur : PANDORA

A L'ORIGINE D'UNE PASSION


Au cours des années 1970, me promenant à Londres dans New Bond Street, je tombais en arrêt devant un tout petit tableau de 14 x19cm  représentant l’Intérieur d’une église avec de tout petits personnages. J’entrais dans cette galerie, j’étais chez Richard Green, galeriste réputé pour les tableaux anciens. C’est ainsi que commença une longue aventure qui se poursuit toujours .

Il s’agissait d’un intérieur de la cathédrale d’Anvers, signé et daté de 1625, de Pieter Neeffs l’Ancien. Ce tableau, très classique en fait, je le sais aujourd’hui, d’une finesse extraordinaire, un mendiant, un petit chien et quelques personnages bourgeois, un service dans une des chapelles latérales, en fait un tableau d’architecture comme beaucoup d’autres.

NEEFFS, Peeter I
( 1578/1590 – Anvers, 1657/1661)
Intérieur de la cathédrale d'Anvers (détail)

Et c’est ainsi, qu’au fil des années, je visitais de nombreux musées en Europe, j'eus même le privilège d'accéder à de nombreuses réserves, tant celles de l'Ermitage à Saint Petersbourg, que celles de divers Musées des Beaux Arts: Budapest, Vienne, Bruxelles, Oslo, etc . .

Je passais d’une galerie à l’autre, assistais à quelques ventes aux enchères à l'Hotel Drouot, j’appris à consulter les quelques spécialistes en Europe, Londres, Amsterdam ou Zurich et surtout, le Tefaf annuel de Maastricht . Une documentation est née résultant du fruit de mes pérégrinations, recherches et informations.

Cette peinture d’architecture est assez peu commentée en langue française, à ma connaissance je n’ai trouvé aucun ouvrage qui lui soit consacré, la recense ou la commente. Il existe dans les ouvrages sur l’art de cette période, un chapitre ou deux sur cette école mais rien d’exhaustif ni de complet, c’est la raison de ce modeste essai.


En fait, deux Ecoles se sont succédées. En premier lieu, une école Flamande, essentiellement à Anvers vers la fin du XVIème siècle, puis une école des Pays Bas, au moment de la naissance des Sept Provinces Unies au début du XVIIème siècle. D’ailleurs, mon étude sera composée de deux parties, l’une sur l’Ecole Hollandaise et l’une sur l’Ecole Flamande. Il faut d’ailleurs préciser que le mot Hollande désigne l’une des Sept Provinces Unies et non pas l’ensemble des Pays Bas.

J’avais toujours rêvé d’exercer la profession d’architecte. Les circonstances en ont  décidé différemment…Je n’étais pas très doué pour les études classiques et après la seconde guerre mondiale, à 18 ans, je me suis orienté vers l’Expertise Comptable, j’ai continué ainsi pendant plus d' une cinquantaine d’années devenant en outre Commissaire aux Comptes et Expert Judiciaire. J’avais un ami étudiant en Architecture, comme je l’enviais et le jalousais !

Ma démarche tardive m’a enfin donné l’opportunité de créer mon musée imaginaire, réconciliation douce d’avec mes rêves d’adolescent. Alors, laissez-moi vous faire partager, à travers un parcours historique de la peinture architecturale des Ecoles du Nord du XVIIème siècle, que j’ai tenté de faire avec le plus grand sérieux, par mes recherches bibliographiques et iconographiques , la plus grande exhaustivité possible, la vie des peintres qui nous racontent encore, quatre cents ans après, un art de vivre, qui nous donnent à voir des tranches de vie qui me parlent plus que jamais.